enfants en tenue de neige en activité chiens de traîneau en laponie suédoise rentrent dans un igloo

Est-il possible de venir en hiver chez vous avec nos enfants ? Une question qu’on nous pose fréquemment.
Oui ! Nous accueillons les familles avec petits aventuriers à partir de 5 ans.

Une semaine à Älgbäck au contact des chiens de traîneau, c’est une vraie
cure de ressourcement en pleine nature.
Aussi une belle occasion de
souder la tribu autour d’expériences à partager dans un environnement préservé
… et de voir grandir les enfants à l’école du Grand Nord, bien emmitouflés dans leur combinaison !

Des activités outdoor en hiver au pays des huskies pour toute la famille

Les David Crockett en herbe peuvent profiter de toutes les sorties de pleine nature que nous proposons, avec leurs parents.
Notre offre qui propose du chien de traîneau associé à plusieurs autres activités est la plus appropriée à un séjour en tribu.
Au programme : conduite d’attelage (même pour les petits avec un attelage adapté suivant l’âge), balade en raquette, ski nordique.
Et aussi cheval, pêche sous la glace, découverte de la faune locale mais aussi bain nordique, aurores boréales
…et enfin chouchoutage des chiens de traîneau et animaux de notre camp de base.

Nos hébergements en chalets au cœur de la nature sont faits pour accueillir une famille avec deux graines de trappeur.

Un équipement adapté aux conditions hivernales des hautes latitudes garantit des vacances confortables et dans la bonne humeur.

Les adultes sont généralement habitués à porter des tenues pour résister au froid durant leur sorties.
Voici quelques conseils pour bien équiper vos apprentis mushers.
Pour écrire cet article on a fait appel à Céline et Fred des Petits Baroudeurs, spécialistes ès matériel outdoor pour les bouts de chou.
Ainsi toute la famille sera bien au chaud et pourra profiter pleinement des instants uniques qu’offrent nos séjours en Laponie suédoise.
Les informations données sont une base d’organisation (qui peut aussi s’appliquer aux parents).
Naturellement, chacun adaptera son comportement en fonction de l’expérience de sa famille et des réactions connues des petits.

Protéger les bambins du froid de la tête aux pieds pour les activités à l’extérieur

Pour les vêtements : le principe des 3 couches

Superposer plusieurs habits est en effet la meilleure solution pour rester au chaud à l’extérieur tout en s’activant au fil de la journée.
Chacune des strates a une fonction bien précise et doit être choisie avec soin au moment l’achat de la tenue pour les enfants adaptée au froid et à la neige.

La première, en contact direct avec la peau, doit être fine, confortable et respirante.
Ici, le coton est banni et on opte pour des sous-vêtements techniques synthétiques ou en laine naturelle.
Cette dernière est plus coûteuse mais plus efficace et moins soumis aux odeurs de transpiration.

Pour la seconde couche qui assure la chaleur, une bonne veste polaire sera parfaite.
Son épaisseur sera à adapter en fonction de l’apport de chaleur souhaité (cela peut être pratique d’en avoir une fine et une plus épaisse).

La troisième couche isole du vent et de la pluie.
Une veste imperméable est nécessaire.
Elle doit aussi être suffisamment respirante pour évacuer la transpiration.

La combinaison intégrale type « pilote » est un must pour les plus jeunes en assurant une super protection.

Au niveau des jambes, un sous-vêtement type collant à mettre sous le pantalon de ski permet d’être plus au chaud et confortable.

Tête, mains et pieds bien protégés pour être un bon petit musher !

Quand on file au guidon du traîneau dans les étendues blanches, les extrémités de notre corps n’ont qu’à bien se tenir.
Les apprentis pilotes d’attelage doivent particulièrement y faire attention.

Bonnet ou cagoule éviteront la déperdition rapide de chaleur par la tête.
Les menottes seront protégées du froid dans des gants chauds et imperméables.
Les moufles procurent une meilleure protection pour les enfants.
Il existe des systèmes de fermeture éclair pour les ouvrir et faciliter sa mise en place sur la main.
Quant aux pieds, prévoir chaussettes en laine et semelle assez épaisse pour une bonne isolation.
Bien choisir la pointure avec les grosses chaussettes pour éviter d’être à l’étroit.

La protection solaire des petits trappeurs

La neige favorise la réverbération des rayons du soleil et donc accroître l’exposition aux UV.
Il faut donc bien prendre en compte la protection du visage et des yeux, particulièrement fragiles chez les jeunes enfants.

Côté lunettes, une bonne paire de solaires adaptées sera nécessaire : attention à l’indice de protection au minimum 3 et idéalement 4.
Au passage – tant qu’on parle de protection des yeux – un masque de ski pour les enfants est indispensable.
Notamment pour la pratique du traîneau à chiens, notamment lorsque l’attelage est lancé sous la neige.
Dans ce cas, privilégier les verres de type « brouillard » qui favorisent également une meilleure visibilité par jour blanc ou météo neigeuse.

La crème solaire sera aussi votre meilleure amie.
Un indice élevé (50) sera le plus approprié aux peaux fragiles des bambins trappeurs.

Rester à l’écoute de son bout de chou pour adapter l’équipement au cours de l’activité chiens de traîneau

Les enfants, en fonction de leur âge et de leur caractère, réagissent de manières différentes.
Ce séjour au pays des chiens de traîneau est certainement l’une des premières expériences de votre trappeur en herbe.
Cela lui demandera une adaptation à des conditions inhabituelles (et le fera grandir !).

Ainsi, une attention régulière et bienveillante est la meilleure façon de vérifier que tout se passe bien pour lui et de lui donner confiance.
Lui parler régulièrement de ses sensations et sentir si ses mains restent chaudes sont des exemples d’indicateurs pour adapter votre comportement et la bonne utilisation des vêtements au fil d’une sortie.

Et puis, le chocolat chaud et les pâtisseries « maison » de Rémy une fois rentrée au camp de base seront un réconfort bien apprécié par toute la famille.
Ce moment de convivialité sera aussi l’occasion de faire sécher la tenue (n’oubliez pas les chaussures) et d’être prêt pour l’aventure du lendemain !

Enfin un petit dicton scandinave s’impose pour clore cet article « Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais vêtements ! »

Vive l’hiver et à bientôt chez nous !